Mobile top up promotions:

Tigo Bolivia: Receive 15% Online Bonus on Top Ups from February, 09 2015 to April, 10 2015 (GMT -0400)

Tigo Colombia: Receive Additional Bonus on Top Ups February, 27 2015 (GMT -0500)

Claro Ecuador: Get Triple Mobile Bonus on Top Ups February, 27 2015 (GMT -0500)

CNT Ecuador: Receive 100% Online Bonus on Top Ups from February, 27 2015 to February, 28 2015 (GMT -0500)

Movistar Ecuador: Receive 100% Online Bonus on Mobile Refills from February, 26 2015 to February, 28 2015 (GMT -0500)

Movistar El Salvador: Get Quadruple Bonus Credit on Mobile Refills February, 27 2015 (GMT -0600)

Movistar Guatemala: Receive Sextuple Balance on Mobile Recharges February, 27 2015 (GMT -0600)

Digicel Haiti: Get 400% Online Bonus and Free Minutes for Calls on Mobile Refills from February, 27 2015 to March, 01 2015 (GMT -0500)

Tigo Honduras: Receive Triple Balance on Mobile Refills from February, 02 2015 to February, 28 2015 (GMT -0600)

Digicel Jamaica: Get 100% and 200% Online Bonus Plus Data Free on Top Ups from February, 25 2015 to February, 28 2015 (GMT -0500)

Cellcom Liberia: Get 300% Online Bonus on Mobile Refills from February, 01 2015 to March, 31 2015 (GMT +0000)

Movistar Mexico: Get Additional Bonus on Mobile Refills from February, 23 2015 to March, 01 2015 (GMT -0600)

Airtel Nigeria: Get 50% Online Bonus on Top Ups from January, 15 2015 to March, 15 2015 (GMT +0100)

Movistar Panama: Receive Quintuple Online Bonus on Mobile Recharges from February, 16 2015 to March, 01 2015 (GMT -0500)

Movistar Uruguay: Get Quintuple Balance on Top Ups from February, 16 2015 to March, 01 2015 (GMT -0200)

MobiFone Vietnam: Receive 50% Bonus Credit on Mobile Recharges from February, 26 2015 to February, 27 2015 (GMT +0700)

Vinaphone Vietnam: Get 50% Bonus Credit on Top Ups February, 27 2015 (GMT +0700)

Hugo Chávez réapparaît à la télévision cubaine

AddThis Social Bookmark Button

Le président vénézuélien entend démentir les rumeurs sur son état de santé qui se multiplient depuis son opération du 10 juin dernier.

Le président vénézuélien, Hugo Chávez, est apparu mardi, amaigri, mais en forme, à la télévision cubaine en conversation avec Fidel Castro, pour la première fois depuis qu'il a été opéré d'urgence d'un abcès pelvien le 10 juin à Cuba. Les images ont également été diffusées par la télévision officielle du Venezuela où le gouvernement s'efforce de mettre fin aux rumeurs qui circulent sur l'état de santé du président, âgé de 56 ans, d'habitude omniprésent dans les médias.

Le journal de la télévision cubaine a montré des images vidéo et des photos de Chávez, portant un blouson aux couleurs du drapeau de son pays, debout dans un jardin ou assis dans une chambre toujours en conversation avec le leader de la révolution cubaine. "Ce mardi matin a eu lieu une rencontre fraternelle entre le camarade Fidel et le président vénézuélien (...) au cours de laquelle ils ont évoqué le souvenir de rencontres précédentes", a indiqué un communiqué lu pendant le journal. Une des photos montre Chávez et Castro lisant l'édition de mardi du quotidien officiel cubain, avec la date mise en évidence à l'écran.

Silence inhabituel

Le chef de l'État vénézuélien, au pouvoir depuis 1999, a été opéré d'urgence le 10 juin à La Havane où il se trouvait en visite officielle, pour un abcès pelvien, accumulation de pus dans la zone inférieure de l'abdomen. Aucun rapport médical n'a été publié sur son état de santé depuis. Le silence et l'absence des écrans de Chávez, tout à fait inhabituels pour les Vénézuéliens, ont donné lieu à toutes sortes de rumeurs sur son état de santé. "Il appelle tous les jours (...), c'est un processus de guérison et il faut le laisser" se reposer, a affirmé mardi le ministre de l'Énergie et du Pétrole, Rafael Ramirez.

"Le président viendra quand il sera remis, en attendant, le gouvernement est à pied d'oeuvre dans la rue, et nous sommes en train de travailler", a-t-il poursuivi. Plusieurs proches du président ont déclaré qu'il pourrait être de retour le 5 juillet, pour le bicentenaire de l'indépendance du Venezuela.

Le Point.fr